En tant que fondatrice de GreenCity Tour, j’ai découvert Voy’agir en cherchant ce qui existait en matière de tourisme durable. Voy’agir et GreenCity Tour sont membres des Acteurs du Tourisme Durable et se sont rapprochées pour partager leurs constats et leurs solutions pour que chaque touriste voyage en favorisant l’environnement et les populations locales.

Marine et Mathieu

1) Bonjour Laura. Comment pourriez-vous résumer l’activité de la plateforme Voy’agir ?

​Bonjour Danyla, Voy’agir est un site collaboratif pour organiser ses voyages responsables de façon autonome. Nous proposons aux voyageurs d’organiser leurs voyages selon leurs valeurs, en utilisant les bons plans et les avis partagés par d’autres voyageurs.
Ces bons plans sont divisés en 5 catégories (Hébergement, Restauration, Loisirs, Transports et Spots).
Par exemple : un hôtel au Panama qui a une politique de gestion des déchets, un restau en Australie qui forme des jeunes en ré insertion au métier de la restauration, ou encore, une excursion pour observer les baleines avec respect, tout en contribuant à leur sauvegarde.

​2) De quels constats est né le concept ?

C’est au cours d’un voyage au Costa Rica pour l’élaboration d’une étude sur l’éco-tourisme que Marine, fondatrice de Voy’agir, constate la difficulté de trouver des établissements responsables. Ces établissements sont là, ils existent ! Mais l’information est difficilement accessible et peu fiable, notamment sur Internet.

Soit ces établissements sont peu visibles car noyés parmi d’autres acteurs touristiques, soit les établissements qui se disent responsables le sont peu, voire pas du tout.
C’est en rentrant de ce voyage au Costa Rica que Marine a eu l’idée de créer cette plateforme collaborative. Puis, elle rencontre Mathieu, développeur informatique qui lui aussi est un grand passionné de voyage. C’est ainsi que Voy’agir est né.
 
L’objectif de Voy’agir est donc, avant tout, de donner de la visibilité à ces établissements de façon à créer un impact positif dans les pays qui accueillent les voyageurs.

​3) La plateforme a été créée en juillet 2016 et 400 adresses ont été jusqu’ici répertoriées. Quels vont être vos axes de développement dans les prochains mois, voire dans les prochaines années afin d’accélérer la mise en ligne des contenus et la visibilité ?

Comme vous le dites, notre priorité est d’accélérer le partage de nouvelles adresses sur notre plateforme​.

 Nous avons donc lancé il y a 15 jours notre programme d’Ambassadeurs, que nous avons appelé les « Supers Voy’acteurs ». Car en plus d’être utilisateurs de notre plateforme, ils deviennent de véritables acteurs pour le développement du tourisme durable. Ils sont maintenant une petite dizaine à s’y investir et le recrutement continue !
 
Leurs missions : Partager et tester un maximum d’adresses responsables qu’il croiseront au cours de leurs voyages.
En échange, nous leur offrons un espace d’expression sur notre blog et réseaux, ainsi qu’une communication personnalisée sur leurs aventures.

4) Concrètement, comment ça marche ? Comment vérifiez-vous la dimension durable des adresses qui vous sont recommandées par les voy’acteurs ?

​Vous découvrez un établissement responsable au cours d’un voyage, d’un week end, ou même au coin de votre rue. 
Vous remplissez le formulaire « Partager une adresse » sur le site. Vous complétez la description de l’établissement et les démarches responsables que ce dernier a entreprit.
 
Avant publication de votre bon plan, nous modérons l’adresse. Notre principal travail pendant cette modération sera la mise en page. Bien sûr, nous veillons à ce que l’adresse proposée soit cohérente avec les valeurs de Voy’agir, mais il est important de préciser que notre système est collaboratif. Nous ne souhaitons pas remplacer les labels ou les certifications déjà existantes dans le tourisme responsable. Voy’agir est un outil créé pour que les voyageurs partagent leurs bons plans et leurs avis. 

5) Vous avez récemment rejoint ATD. Pourquoi ?

Le Tourisme Durable est en plein développement et est en train de devenir un enjeu majeur pour bons nombres de grands acteurs du tourisme.

En plus de devenir une demande de plus en plus forte de la part des voyageurs, ces grands acteurs du tourisme ont aussi maintenant conscience que pour continuer à se développer, il fallait tout mettre en oeuvre pour préserver. 
 
Nous avons rejoint l’ATD car, pour nous, le Tourisme Durable a également une dimension politique. Et les lignes ne pourront bouger si nos voix ne sont pas communes. Le secteur du tourisme entame de toute évidence, un virage. Nous devons donc en parler ensemble pour le faire évoluer de façon positive pour la planète et ses communautés.   
Retrouvez Voyagir
www.facebook.com/voyagir/
twitter.com/voyagir
www.instagram.com/voyagir_world/