Une femme utilise en moyenne dans sa vie 10 000 serviettes hygiéniques, tampons et protège-slips et 2 160 cotons par an (sans parler des traces de produits toxiques contenus dans ces produits).

Quant aux ordures ménagères, ce ne sont pas moins de 354 kg de déchets qui sont générés par an et par personne.

Et qu’en est-il des cotons-tiges, rasoirs, couches pour bébés, packaging en tout genre nous racontant des histoires, achetés puis jetés ?

Je consomme donc je suis, devise des sociétés modernes.

Mais qui suis-je ?

Un travailleur acharné qui doit produire toujours plus pour consommer toujours plus ?

On dirait qu’une prise de conscience de l’impact de nos modes de consommation sur la planète soit en cours alors partons à la découverte de Paris et de ces acteurs qui s’activent pour proposer des produits durables et sains.